Mentions légales

AFFAIRE DES FICHES : Je demande la destitution de Martine Aubry

La CGT-Mairie vient de dénoncer l’existence d’une « liste noire » d’une quarantaine de personnes fichées par le service de sécurité de la ville de Lille entre 2014 et 2015. Ce nouveau scandale illustre l’autoritarisme de Madame Martine Aubry.

Nous avons dénoncé à maintes reprises cet autoritarisme et le mépris pour son opposition municipale, qui démontre son mépris de la démocratie. Surtout, ce scandale du fichier intervient après les rebondissements dans l’affaire du Grand Stade, du doublement des rames du Métro, alors que Martine Aubry était à l’époque aux manettes à la Communauté Urbaine De Lille, aujourd’hui la MEL.

Je demande officiellement auprès du Ministre de l’Intérieur que soit diligentée dans les plus brefs délais une enquête sur d’éventuelles autres « listes noires » ou « blanches » illustrant cette fois le délit de favoritisme.

Je demande également que soit étudié, sans délai, en Conseil des Ministres, la destitution de Madame AUBRY. En effet, puisque cette liste existe, pourquoi n’y en aurait-il pas d’autres, sur les adversaires du plan de circulation par exemple, ou sur tous les opposants à sa politique dans la ville de Lille ?

Après le « mur des cons », qui avait gravement entaché l’impartialité de certains juges, les Socialistes et leurs amis continuent d’organiser méticuleusement la destruction des libertés publiques.

Les insultes de Madame AUBRY, dont je rappelle que j’ai obtenu la mise en examen pour diffamation, sont d’autant d’insultes aux valeurs de la France.

Le « coup d’État permanent » que dénonça François Mitterrand et que nous font subir les Socialistes sous couvert d’« État d’Urgence », doit cesser. Sinon, cela deviendra le « coup d’État » tout court.

Je rappelle à cet effet que l’ancien Premier Ministre, Manuel Valls, avait déclaré publiquement et solennellement : « qu’il fallait tout faire, j’ai bien dit tout, pour empêcher le Front National d’arriver au pouvoir… », délivrant au premier fou furieux un permis de tuer.

Aujourd’hui, la France doit avoir peur de ces gens-là, et j’appelle tous les démocrates de mon pays à rejoindre le Front National, seul garant des libertés publiques gravement menacées par les socialistes.

Eric Dillies, Président du groupe Lille Bleu Marine.

Front National - Sur Twitter : @EricDillies

Publié le vendredi 13 janvier 2017

Tentative d’attentat à Lille lors de la Saint-Valentin

STATIONNEMENT PAYANT : AUX BOIS-BLANCS, À FIVES, LA GAUCHE EST TOUJOURS EN MARCHE CONTRE LE PEUPLE !

INSÉCURITÉ À LILLE : CE N’EST PAS LA VIDÉOSURVEILLANCE QUI EST INEFFICACE, C’EST MARTINE AUBRY !