Mentions légales

Des frontistes font étape à Hazebrouck

La Voix du Nord - 15 avril 2016

Le Front national a tenu une conférence de presse jeudi soir à Hazebrouck. L’occasion de revenir avec ses élus sur les questions locales.

Sébastien Chenu, nouveau secrétaire départemental du Front national, fait sa tournée des circonscriptions. Il était de passage à Hazebrouck jeudi soir, au café Le Flore, entouré d’une petite dizaine d’élus et sympathisants flamands, notamment les représentants FN à Hazebrouck, Bailleul et Nieppe, ainsi que le Dunkerquois Philippe Eymery, président du groupe à la Région.

C’était l’occasion de les interroger sur les questions locales. À commencer par le long flottement connu à Bailleul : en mars 2015, le seul représentant Vincent Chabrand avait démissionné, de ses fonctions d’élu et de son parti, pour marquer son désaccord avec le choix du candidat aux départementales, le Nieppois Didier Lejeune. Le démissionnaire n’a été remplacé qu’en décembre ! Les trois suivants sur la liste n’avaient pas voulu siéger au conseil. C’est le quatrième, Geoffray Delsaux, 22 ans, qui avait été installé.

Interrogé à ce sujet, Philippe Eymery botte en touche : « Être élu municipal d’opposition quand c’est son premier mandat, ce n’est pas une sinécure. Face à l’épreuve, ça n’est pas toujours simple d’assurer. Nous ne méconnaissons pas que rentrer dans l’arène quand on est jeune élu, c’est un beau challenge. » Certes. Sébastien Chenu est plus cash : « S’il n’était plus d’accord avec le parti, c’est très bien qu’il ait démissionné. Personne n’est irremplaçable et il le démontre. »

La crise hazebrouckoise

Quant à la crise municipale hazebrouckoise, inutile de dire qu’elle donne du grain à moudre au FN. « La situation nous préoccupe. La majorité est au bord du précipice. Nous, on travaille déjà à la suite, à un programme, à des propositions. » Il faut quand même rappeler que la majorité est toujours en place. Dix nouveaux départs non remplacés aboutiraient à une nouvelle élection. « Dix, c’est beaucoup... » : même Sébastien Chenu en convient !

La méthode de s’abstenir presque systématiquement comme lors du dernier conseil hazebrouckois ? La conseillère municipale Annick Caffiers estime : « C’est normal de s’abstenir quand il s’agit du budget. » L’élue ne manque pas de mettre en avant la baisse des taux d’imposition à Hazebrouck, forcée par les frondeurs et les groupes d’opposition.

PAR VIRGINIE DUBOIS

Source : m.lavoixdunord.fr/region/des-frontistes-font-etape-a-hazebrouck-leurs-regards-sur-ia18b47651n3448890

Publié le vendredi 15 avril 2016