Mentions légales

Les associations patriotiques imposent le respect de la France

COMMUNIQUE DE PHILIPPE EYMERY ET ADRIEN NAVE

Surprise et colère des associations patriotiques, des anciens combattants et plus généralement des patriotes à la réception du carton d’invitation de la ville de Coudekerque-Branche pour la cérémonie du 19 mars 1962, date du cessez le feu en Algérie.

Le carton d’invitation, totalement dépourvu des couleurs tricolores, porte un unique emblème : l’emblème national algérien qui était à l’époque celui du FLN, organisation rebelle aux lois de la république. Ce carton d’invitation a été, à juste titre, ressenti comme une grave insulte par le monde combattant. Nombre d’anciens combattants ont eu la douloureuse mission de mettre en terre leurs frères d’armes dont les corps torturés, martyrisés avaient été profanés ou démembrés par le FLN. C’est également une offense sans nom à l’encontre des Pieds Noirs ou Harkis qui ont tout donné pour la France.

La protestation unanime et véhémente du monde combattant a fait reculer le maire de Coudekerque-Branche qui fait éditer un autre carton d’invitation.

Cependant nul mot d’excuses aux anciens combattants pour son attitude indigne.
A l’heure où un candidat à la présidence de la République insulte la France sur le sol algérien, dans le but non dissimulé d’attirer un vote communautariste, nous exigeons de Monsieur Bailleul des excuses pour cette insulte à la mémoire nationale.

Publié le jeudi 9 mars 2017

Tentative d’attentat à Lille lors de la Saint-Valentin

Invitation de Véronique Descamps

STATIONNEMENT PAYANT : AUX BOIS-BLANCS, À FIVES, LA GAUCHE EST TOUJOURS EN MARCHE CONTRE LE PEUPLE !