Mentions légales

Motion du groupe FN à Roubaix adoptée

À Roubaix le Front National mis en quarantaine par certains journalistes de Nord Eclair - La Voix du Nord.

Lors du dernier conseil municipal de Roubaix, le groupe Roubaix Bleu Marine est intervenu une dizaine de fois.
Les journalistes présents en ont tiré 2 Tweets d’humeur ou d’humour comme on voudra.
Pourtant ils ont assisté à quelque chose de rare durant cette assemblée ;
une motion présentée par les élus du Front National n’a pas fait l’objet de vote abstentionniste ou contre.
En conséquence, cette motion qui a obtenu un vote favorable des élus frontistes a été officiellement adoptée.
Ce phénomène assez rare aurait dû faire écho dans des oreilles journalistiques attentives.
Ça n’a pas été le cas puisque leurs journaux sont restés muets sur le sujet.
Volontaire ou pas, cet ostracisme envers les propositions constructives des élus du FN ?

Trouvez ci-dessous la motion de notre groupe adoptée par le conseil municipal de Roubaix :

Conseil municipal de Roubaix
Séance du 9 juin 2016


Motion déposée par le groupe
Front National – Roubaix Bleu Marine

Création d’un pôle aquatique sur la zone de l’UNION

Le conseil municipal de Roubaix,réuni en séance, sollicite Mr le maire Guillaume Delbar pour défendre et porter le projet d’un complexe aquatique dans la zone de l’Union, tant au niveau de la MEL que de la Région Nord-Pas-de-Calais-Picardie.

Les élus municipaux de Roubaix, Tourcoing et Wattrelos s’interrogent régulièrement sur l’avenir de la zone de l’Union.

Cette Zone d’activité tarde à se remplir et les objectifs fixés à l’origine du projet sont en décalage considérable avec la réalité.
Il fut un temps où une immense enseigne annonçait 8000 emplois prévus sur le site. Un immense espoir sur lequel il aura fallu déchanter au fil des mois et des années.
Ce que l’on constate aujourd’hui, c’est que la plupart des structures qui ont investi ou entouré le site n’ont guère créé d’emplois pour les autochtones, mais ont déplacé ceux de la métropole et que les emplois déplacés n’ont guère eu d’impact sur l’image et l’économie des villes concernées.
Il reste d’immenses terrains à investir dont une bonne partie est occupée par KIPSTA qui les utilise pour des activités sportives.
Après les différents échecs d’implantation, le dernier projet étant celui de la cité judiciaire (récupéré par Lille et La Madeleine), les municipalités concernées Roubaix et Tourcoing verraient avec satisfaction des implantations relatives au sport. On évoque en particulier une aréna sans en définir précisément les lignes.

Reprenant l’idée évoquée par le président de la Métropole Européenne de Lille de voir l’éclosion d’une piscine olympique dans la métropole, notre groupe RBM/FN propose que les maires des 3 villes Roubaix, Tourcoing et Wattrelos, toutes les 3 impliquées dans la zone de l’Union, s’organisent pour rebondir sur l’idée évoquée par le président de la MEL.
En effet, en partant des points forts de la situation, des atouts du site de l’Union et de l’urgente nécessité de ne pas en faire un secteur de friches et d’occupation anarchique, nous suggérons la création d’un complexe aquatique composé :

En tout, un projet ambitieux, une sorte d’Aquaboulevard aux normes des capacités locales dont l’objectif principal sera d’attirer une large population des classes moyennes métropolitaines en pensant au rayonnement sur la Belgique voisine.
La conception, le financement et la gestion seraient confiés à une structure publique/privée comme il en existe déjà dans la métropole ou peut-être à copier sur l’organisation de nos voisins européens dans ce domaine. (le groupe KIPSTA ou sa maison mère pourraient être sollicités dans le cadre d’un tel projet)

Nous avons des atouts incontestables pour donner sens à ce projet :

A l’image des grandes villes du nord de l’Europe, notre agglomération doit se doter de grands complexes aquatiques, pas seulement pour apprendre à nager.
Avant de laisser la place au rêve, à l’imagination et aux propositions complémentaires, je conclus très brièvement qu’il faut profiter de la présence de 3 maires poids lourds (au sens politique du terme) dans les institutions locales, régionales et même nationales pour porter ce projet qui peut devenir un moteur essentiel pour l’attractivité des villes concernées.

Le groupe Roubaix Bleu Marine.

Publié le jeudi 9 juin 2016

Invitation de Véronique Descamps

STATIONNEMENT PAYANT : AUX BOIS-BLANCS, À FIVES, LA GAUCHE EST TOUJOURS EN MARCHE CONTRE LE PEUPLE !

INSÉCURITÉ À LILLE : CE N’EST PAS LA VIDÉOSURVEILLANCE QUI EST INEFFICACE, C’EST MARTINE AUBRY !