Mentions légales

Redresser l’école et l’enseignement supérieur

Le Collectif Racine 59 (enseignants patriotes du Nord) a participé à la Convention nationale sur l’école.

En effet, le 22 septembre 2016, à Paris, se tenait la première des huit conventions thématiques qui auront pour objectif d’enrichir le programme présidentiel de Marine Le Pen.
Cette première convention affichait son ambition :
« REDRESSER L’ECOLE ET L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ».

Organisée conjointement par les Collectifs Racine et Marianne dirigés respectivement par Alain Avello et Daniel Auguste, cette rencontre a permis de développer des propositions longuement réfléchies par des enseignants et des étudiants.
Quatre tables rondes ont évoqué des aspects majeurs du système éducatif. Les participants ne se sont pas contentés de dresser un constat de déliquescence de notre école. Ils ont surtout proposé des solutions, des projets de réformes indispensables au renouveau de l’école du XXIème siècle.

1. Première table ronde : « Placer le savoir au centre du système, pour garantir l’égalité des chances »
2. Deuxième table ronde : « Instaurer davantage d’autorité, de sécurité et de laïcité, pour plus de sérénité »
3. Troisième table ronde : « Mieux administrer, dans le respect des spécificités, pour vraiment réformer »
4. Quatrième table ronde : « Permettre une juste insertion de tous, selon les talents et le mérite de chacun »

A l’issue des tables rondes, Alain Avello remit solennellement à Marine Le Pen les « 100 propositions pour l’Ecole et l’Université de demain » au nom des deux collectifs.

Le Collectif Racine 59 était représenté à cette convention nationale sur l’école par Daniel Philippot, créateur et responsable départemental qui est intervenu dans la 3ème table ronde sur la gouvernance de l’école primaire et le statut du directeur

Extrait :

« Personne ne peut contester la nécessité de revoir notre système éducatif. Toutes les études, nationales ou internationales, indiquent qu’il perd en qualité et en efficacité.
L’Education nationale est incontestablement le domaine par excellence où l’on peut parler de faillite politique de la gauche comme de la droite.
En 30 ans, pas une réforme n’a vécu plus de 2 ans, car aucun ministre n’est resté en place plus longtemps.
Pour ne citer que mon exemple, j’ai connu 23 ministres de l’Education nationale au cours de ma carrière !!!
 
Il est couramment admis que gauche et droite pensent et font la même politique. Je vais vous entretenir d’une réforme importante que gauche et droite partagent et estiment nécessaire mais s’accordent, cette fois, de ne pas mettre en place. Il s’agit du pilotage de l’école primaire… »

Lire la suite ici

Publié le jeudi 6 octobre 2016

Invitation de Véronique Descamps

STATIONNEMENT PAYANT : AUX BOIS-BLANCS, À FIVES, LA GAUCHE EST TOUJOURS EN MARCHE CONTRE LE PEUPLE !

INSÉCURITÉ À LILLE : CE N’EST PAS LA VIDÉOSURVEILLANCE QUI EST INEFFICACE, C’EST MARTINE AUBRY !