Mentions légales

Visite dans le Cambrésis (VDN)

La Voix du Nord - 26 avril 2016

Hainaut, Lille Métropole et Flandres Maritimes : trois fédérations qui n’en font plus qu’une. Le Front National se réorganise. C’est ce qu’est venu expliquer aux militants Sébastien Chenu, le nouveau secrétaire départemental pour le Nord.

Un ‘’parachuté‘’. Originaire de Picardie, il l’assume mais revendique aussi que c’est à la demande de Marine Le Pen qu’il se retrouve ici. Et ces réunions face aux militants, il en organise une dans chaque arrondissement, lui permettent ainsi de se présenter. Et de présenter ceux sur qui il va s’appuyer. Tel le Cambrésien Gérard Philippe, qui sera le référent du FN dans la 22e. Et Mélanie Disdier, qui le sera dans le Cambrésis.

Le Cambrésis, et le Hainaut en général, des territoires sur lesquels mise Sébastien Chenu. « Avec cette réorganisation nous préparons la présidentielle, les municipales, les législatives. »

Des candidats formés

Une réorganisation, mais pas seulement… « Nos électeurs deviennent exigeants. Et ils ont raison. Alors nous présenterons des candidats formés. Sachant que dans la 18e, ils sont déjà solides et expérimentés. » Et prêts à en découdre à nouveau. « Guy Bricout et Français-Xavier Villain vont passer la main, c’est le moment d’en profiter », de commenter Mélanie Disdier. « La crédibilité des chiffres doit faire place à la crédibilité de nos élus sur le terrain », d’ajouter Gérard Philippe.

« Nos électeurs ne nous ont pas lâchés après la victoire ‘‘volée’’ des régionales, au contraire, on a vu arriver de nouveaux militants. On est environ 3 000 adhérents dans le Nord. Mais il nous faut encore être plus nombreux. Et pour cela, il faut qu’on fasse passer le message que le FN n’est pas la caricature qu’on en fait, que notre programme est réaliste, que nous sommes des gens responsables, avec des convictions », argumente Sébastien Chenu. Qui le martèle : « Je vais avoir une attention toute particulière pour le Hainaut on a vocation, ici, à remplacer les députés LR et PS. En 2017, on peut faire une moisson exceptionnelle dans le Hainaut. Et oui, le FN a la capacité de gérer la France demain. Mais il faut qu’on soit nombreux, formés et qu’on le fasse savoir. » D’où cette organisation nouvelle et un maillage du territoire via des référents. L’extrême droite s’organise pendant qu’à droite et à gauche on se cherche. Mais on ne pourra pas dire que le FN ne les a pas prévenus. Da. L.

Source : www.lavoixdunord.fr/region/cambresis-et-pendant-ce-temps-la-au-front-national-on-ia14b45240n3470732

Publié le mardi 26 avril 2016

Tentative d’attentat à Lille lors de la Saint-Valentin

Invitation de Véronique Descamps

STATIONNEMENT PAYANT : AUX BOIS-BLANCS, À FIVES, LA GAUCHE EST TOUJOURS EN MARCHE CONTRE LE PEUPLE !